Un homme pleure devant sa maison ensevellie de cendres les membres de sa famille disparus, le 7 juin 2018 à Escuintla
 

Près de 200 personnes sont toujours portées disparues. Le Parquet guatémaltèque a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer s'il y a eu ou non négligence des forces de l'ordre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire