Un saphir examiné par un visiteur lors d'une exposition le 5 septembre 2012 à Colombo
 

La pierre est légèrement plus petite que celle qui a été volée, mais selon le joaillier cela n'est pas étonnant car les voleurs de bijoux retaillent souvent les gemmes avant de les revendre.

Votre opinion

Postez un commentaire