Thaïlande: procès d'une call-girl bélarusse qui assure avoir des révélations à faire sur Trump

La call-girl bélarusse Anastasia Vachoukevitch (c), connue sous le pseudonyme de Nastia Ribka, arrive au tribunal avec une autre détenue, le 17 avril 2018 à Pattaya, en Thaïlande
 

Une call-girl bélarusse jugée ce mardi en Thaïlande pour avoir organisé des cours de "formation sexuelle", et proche de l'élite politique russe, assure avoir des révélations à faire sur Trump et les élections américaines.

Votre opinion

Postez un commentaire