Syrie: 52 morts dont 30 Irakiens dans les frappes nocturnes contre des forces pro-régime

Mis à jour le
Des soldats des Forces démocratiques syriennes (SDF) et des soldats américains (g), le 1er mai 2018 à Boukamal, dans la province de Deir Ezzor
 

Washington a démenti ce lundi matin être à l'origine des frappes survenues cette nuit à l'est de la Syrie et qui ont tué 52 personnes.

Votre opinion

Postez un commentaire