Des enfants syriens soignés dans un hôpital de campagne après des accusations d'attaque chimique par le régime sur la région de Chifouniyé dans la Ghouta orientale, le 25 février 2018
 

Malgré la trêve humanitaire réclamée par l'ONU, 10 nouveaux civils ont été tués ce lundi en Ghouta orientale, dont trois enfants rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Votre opinion

Postez un commentaire