L'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharriere le 10 juin 2016 à Paris
 

Durant toute la journée, le propriétaire de la Revue Des Deux Mondes a selon le JDD tenté de convaincre que le travail de Penelope Fillon avait été réel, sans parvenir à faire changer d'avis les trois magistrats en charge de l'affaire.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Au pire, M. Ladreit de Lacharrière aura un redressement fiscal. La belle affaire. En somme, une justice utile et efficace.
    Pathétique !

  • beaudolo
    beaudolo     


    "sans parvenir à faire changer d'avis les trois magistrats en charge de l'affaire."
    C'est normal, lisez donc ce qui suit!
    Il faut quand même souligner que Nadal et Houlette respectivement président de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Politique et directrice du Parquet National Financier sont deux socialistes, Nadal a été directeur de campagne d'Aubry pour la primaire PS en 2002 et houlette est très liée à Nadal et à Hollande.
    Il en est de même pour les 3 juges en charge du dossier, Serge Tournaire, qui est devenu célèbre après avoir, de manière inédite, placé Sarkozy sur écoute, Aude Buresi, qui est une ancienne du syndicat de la magistrature (le mur des cons !) et enfin Stéphanie Tacheau, fille de procureur et dont le parrain de baptême est Eric de Montgolfier, soutien de Benoit Hamon !

    vanda100
    vanda100      (réponse à beaudolo)

    Tout le monde ne sait pas tout çà. Dans les hautes sphères de l'administration, de la justice, de l'enseignement supérieur, des medias etc... tout se joue en famille et cooptations. Le mérite ne compte pas. Il faut attendre son tour pour être nommé à un poste ou un autre. Si vous n'êtes pas du ou des cénacles, oubliez les postes les plus élevés. Il faut ajouter les alternances politiques, Macron est une alternance même s'il se dit hors système.

Votre réponse
Postez un commentaire