Soldats français accusés de viols d'enfants en Centrafrique: les juges ordonnent un non-lieu

La force Sangaris de l'armée française a été déployée en 2013 en Centrafrique alors en proie au chaos après des violences entre rebelles musulmans, les Séléka, et miliciens chrétiens, les anti-balaka
 

Les juges chargés de l'enquête sur les accusations de viols portées par des enfants centrafricains contre des militaires français, en opération de 2013 à  2014, n'ont pu établir l'implication des soldats concernés.

Votre opinion

Postez un commentaire