François de Rugy, le 18 avril 2018, à l'Assemblée nationale lors de la séance des questions au gouvernement
 

Le président de l'Assemblée François de Rugy a demandé ce mercredi matin aux cheminots de suspendre leur grève après que Edouard Philippe a accepté de les recevoir le 7 mai prochain. Il a également regretté que la mobilisation tombe pendant les vacances scolaires et les week-ends prolongés.

Votre opinion

Postez un commentaire