Mis à jour le
François Hollande et Manuel Valls à l'Elysée, le 10 février 2016
 

La cote de popularité du chef de l'Etat s'est effondrée ces dernières semaines après une remontée spectaculaire au lendemain des attentats du 13 novembre. Ce remaniement pourrait être le dernier du quinquennat.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • colt13
    colt13     

    Une soupe de crabe a la française !! mixer dans des vieux pots

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Nommer Fabius patron du conseil constitutionnel , c'est comme mettre un renard dans un poulailler... Quand on porte sur ses épaules le scandale du sang contaminé et la loi Fabius/Gayssot puis la politique belliciste au Moyen-Orient, est-il possible de croire au patriotisme de cet élu du Très-haut.

Votre réponse
Postez un commentaire