La façade de l'ambassade d'Equateur à Londres où est réfugié Julian Assange depuis 2012, le 26 janvier 2018
 

L'Equateur aurait dépensé 5 millions de dollars pour protéger et surveiller le fondateur de Wikileaks Julian Assange, d'après des documents obtenus par The Guardian.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire