(g-d) François Fillon (LR), Emmanuel Macron (En Marche!), Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise), Marine Le Pen (FN) et Benoît Hamon (PS), lors du débat sur TF1 le 20 mars 2017
 

Plusieurs chercheurs ont étudié le discours des principaux candidats à la présidentielle, constatant que celui-ci était "pauvre du point de vue du vocabulaire et du style", chez les cinq favoris des sondages.

Votre opinion

Postez un commentaire