En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La chancelière allemande Angela Merkel (centre) pendant une conférence de presse à Berlin au côté du président français François Hollande et du Premier ministre italien Matteo Renzi, le 27 juin 2016
 

Mardi s'ouvre le premier sommet européen depuis le Brexit. L'occasion pour la France, l'Allemagne et l'Italie de presser le Royaume-Uni d'entamer la procédure de divorce avec l'Union européenne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • oxy
    oxy     

    Comment contourner le referendum ? ils ne sont même pas capables de s'entendre la dessus.

  • ellivled
    ellivled     

    il n'y aura pas de sortie, ont passera de nouveau outre du vote, Merkel y veille

  • Tabea
    Tabea     

    Je salue le vote du peuple Britannique de ne plus vouloir faire partie de l'Union Européenne. Il est grand temps, et les Britanniques l'ont compris assez vite, que rester dans l'Union Européenne est un grand désastre.

    Pourquoi? - Parce que l'Union Européenne est un désastre et a pour objectif unique le besoin de promouvoir la mondialisation, de laisser les grands s'enrichir sur le dos des pauvres et de laisser les pauvres payer pour tout ce qui au final ne leur sera jamais rendu.

    L'Union Européenne n'a rien d'une Union. C'est devenu un dilemme démocratique, parce qu'au final, combien de fois le peuple dit "Européen" a-t-il été concerté? Ce sont les grands groupes, les richissimes et les faiseurs de guerre qui, une fois rendus compte de leurs impuissances, se mettent à vouloir encore plus; et quel autre moyen d'imposer des produits à une population aux prix exorbitants n'y a-t-il que celui de faire passer par le lobbying tout ce que l'on veut, tant qu'on a l'argent pour se le payer. Quand un peuple s'engage sans concertation dans un conflit armé avec une autre nation, l'Union Européenne n'est pas concertée, et pourtant, parce qu'Union il y a chez les joueurs de guerre, tout le monde doit suivre. Quelle Union?

    Il est temps que chaque nation du continent européen recommence à s'occuper de sa propre population avant tout (et de ceux qui choisissent de jouir des bien-faits résultants de ceci, que chaque nation recommence à se consacrer à sa propre stabilité, son propre bien-être, et qu'après, si besoin et envie il y ait toujours, une Union se construise, sur des fondements démocratiques, sur des fondements exemplaires, et avant tout sur des motivations exemptes de toute envie de s'enrichir sur le dos de la population. Il est grand temps que chaque nation, à son propre niveau, recommence à se soucier de son propre bien-être, se fortifie, se sécurise et prospère,, afin que le jour d'un autre modèle européen venu, il n'en souffre plus et sache avant tout garder la liberté de panser ses propres plaies.

    Je n'ai rien contre le fait d'aider un peuple en détresse, mais que la décision d'aider une nation endettée ou sur-endettée ne soit pas une obligation en soi, que les responsabilités de chacun soient engagées et que la prise en otage de plusieurs nations, financièrement p.ex. ne puisse-t-être possible par peur d'un désastre économique dont je n'ai pas fait le choix, que je ne supporte pas, et dont on ne m'a encore jamais demandé mon avis..

    Qu'on n'interprète pas mes mots de la mauvaise façon:
    J'aime tout être humain, quelle que soit son origine, sa couleur de peau, son identité de genre et/ou orientation sexuelle, sa religion ou encore son histoire individuelle. Je ne suis pas contre l'Union du genre humain.

    Je suis contre un modèle dit "européen" qui d'Europe ne tient que le nom, et qui de modèle n'en est pas, sinon un modèle de "comment ne pas faire".

    Le 51.9% du peuple Britannique ont su s'en rendre compte et ont su prendre la bonne décision. BRAVO, et que la réussite soit avec vous.

    (Ce message est écrit en vitesse et peut manquer de certains raisonnements. Ce message n'engage que moi, n'a aucun fondement intolérant à quelque niveau que ce soit envers toute personne, quelle que soit son origine, sa couleur de peau, son identité de genre et/ou orientation sexuelle, sa religion ou encore son histoire individuelle)

Votre réponse
Postez un commentaire