Florian Philippot le 18 février 2018 à Arras
 

Alors que le congrès du Front national se tient ce week-end à Lille, Florian Philippot, ancien numéro deux du parti, déplore un "congrès de liquidation". Il estime que "là-bas, plus personne n'y croit".

Votre opinion

Postez un commentaire