Des mères de filles de Chibok prient pour leur libération à l'occasion du quatrième anniversaire de leur enlèvement par les islamistes de Boko Haram, le 14 avril 2018.
 

Selon des sources nigériennes, plusieurs dizaines de filles de Chibok enlevées il a maintenant quatre ans par Boko Haram seraient mortes en captivité lors de frappes aériennes et de bombardements.

Votre opinion

Postez un commentaire