Des membres d'une délégation d'occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes arrivent pour une réunion avec la préfète des Pays de la Loire et le ministre de la Transition écologique le 18 avril 2018 à Nantes
 

Les zadistes de Notre-Dame-des-Landes avaient jusqu'à lundi minuit pour déposer leurs projets agricoles auprès de la préfecture et régulariser leur situation. Un ultimatum qui n'a pas provoqué de heurts sur la ZAD durant la nuit.

Votre opinion

Postez un commentaire