En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, le 5 juillet 2017 à l'Elysée
 

Il doit définir la stratégie de la France pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre. Mais aussi traduire la volonté du président de défendre l'Accord de Paris. Et confirmer les promesses d'Emmanuel Macron.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Nicolas Hulot combat les perturbateurs endoctriniens,mais les révélations du « Canard Enchainé » font vaciller le ministre de la Transition écologique.En 2013, Nicolas Hulot serait payé 290 000 euros de salaire et 66 000 euros de dividentes grâce à sa société créée en 1990,Eole Conseil,financée en partie par les ventes de shampoings et gels douches Ushuaïa.Or,l’enquête de l’UFC-Que Choisir a épinglé trois produits de la marque qui contiendraient des perturbateurs endoctriniens.Le « Canard Enchainé » précise aussi que EDF est un mécène de la Fondation Hulot,et le ministre aura son mot à dire sur l’avenir des centrales nucléaires.

Votre réponse
Postez un commentaire