Aflie Evans, à l'hôpital Alder Hey de Liverpool
 

La justice britannique a statué sur l'arrêt du traitement du petit Alfie Evans, bébé britannique atteint d'une mystérieuse maladie neurologique. Le pape a adressé un message compatissant à ses parents, qui souhaitent poursuivre les soins.

Votre opinion

Postez un commentaire