Le directeur du FBI, James Comey, le 20 mars 2017 au Capitole à Washington
 

Le directeur du FBI a affirmé ne pas avoir d'information sur des écoutes commandées par Barack Obama contre Donald Trump. Cela fait écho aux accusations du nouveau président américain, affirmant que la Trump Tower avait été placé sur écoutes pendant la campagne présidentielle.

Votre opinion

Postez un commentaire