Theresa May, le 28 mars 2017, au 10 Downing Street
 

C'est lorsque Donald Tusk aura physiquement la lettre en main que l'article 50 du Traité de Lisbonne sera considéré comme activé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire