Des migrants reçoivent des instructions d'une policière norvégienne, vers Kirkenes, près de la frontière avec la Russie le 16 novembre 2015
 

Votre opinion

Postez un commentaire