Jacques Cassandri, "cerveau" présumé du casse de la Société générale de Nice, au tribunal de Marseille, le 12 février 2018
 

40 ans après le "casse du siècle", Jacques Cassandri comparaît ce lundi à Marseille aux côtés de onze autres prévenus.

Votre opinion

Postez un commentaire