La CEDH condamne la Russie pour avoir assigné à résidence l'opposant Navalny

L'opposant russe Alexeï Navalny avant une audience à la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH), le 15 novembre 2018 à Strasbourg
 

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a estimé que "l'assignation à résidence (d'Alexeï Navalny) n'était pas justifiée". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire