× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura s'adresse à la presse à Genève lors des pourparelrs sur la Syrie, le 3 février 2016
 

L'émissaire spécial des Nations Unies pour la Syrie a été contraint de suspendre les pourparlers sur la paix en raison de l'offensive militaire généralisée par le régime syrien et son allié russe.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Mordicus
    Mordicus     

    Gràce à la Russie les terroristes de tous bords ("opposition de Al Nusra" y comprise) sont en train d'être massacrés en Syrie, merci Poutine et la Russie !! Maintenant reste à savoir si Hollande et Fabius vont lutter contre le terrorisme ou pas. Des centaines de milliers de personnes auraient pu rester en Syrie, maintenant en Europe il y a aussi ceux infiltrés de Daesh. Hollande et Merkel devront rendre comptes de leur incompétence et leur inaction depuis 2012.

  • Rians83
    Rians83     

    Assad a besoin de poutine pour conserver son trone et poutine aura en retour un pied à terre en mediterranée. Beaucoup de civils sont mort sous les bombardements russes. L'ONU est vraiment un machin inutile contre les grandes puissances. Il n'y a qu'à voir le véto de l'onu contre la 2éme guerre en Irak Bush y est allé sans embargo de la part des autres pays, la russie fait de même et la chine prendra possession des iles qu'elle revendique au japon

  • Pseudome
    Pseudome     

    La population syrienne a le droit et le devoir de parole sur l'organisation de son pays.

Votre réponse
Postez un commentaire