× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

L'agresseur présumé de NKM reconnaît l'avoir insultée mais nie toute violence physique

Un passant arrache les tracts de la candidate Nathalie Kosciusko-Morizet le 15 juin 2017 à Paris
 

L'homme, maire de Champignolles, s'était rendu de lui-même à la convocation des policiers chargés de l'enquête sur cette altercation qui avait provoqué la chute et l'évanouissement de Nathalie Kosciusko-Morizet.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire