Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en conseil des ministres, le 3 juillet 2017 à Jérusalem
 

Votre opinion

Postez un commentaire