Le vice-président indonésien Jusuf Kalla introduit un paquet de méthamphétamines dans un incinérateur, lors d'une cérémonie médiatisée à Jakarta, le 4 mai 2018
 

En Indonésie, la détention de cinq grammes de méthamphétamines est passible de la peine de mort.

Votre opinion

Postez un commentaire