Des applications pour des réseaux sociaux, dont WhatsApp, sur un smartphone à Chennai en Inde le 22 mars 2018
 

Une femme a été lynchée à mort mardi et plusieurs autres personnes blessées après que de fausses rumeurs sur la présence de trafiquants d'enfants au Gujarat (ouest de l'Inde) a circulé sur le réseau social Whatsapp.

Votre opinion

Postez un commentaire