Benoît Hamon le 2 décembre 2017 au Mans
 

Benoît Hamon a dénoncé ce vendredi la "manipulation" du gouvernement qui associe "la fête à Macron" prévue le samedi 5 mai, à d'éventuelles violences.

Votre opinion

Postez un commentaire