Dans un camp de personnes déplacées au Darfour, le 8 février 2017
 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mysti
    mysti     

    dans un cas semblable, les animaux contrôlent les naissances. mais ces gens-là préfèrent mettre au monde des petits malheureux, qui vont être malades, souffrir, mourir, plutôt que de s'empêcher d'éjaculer. Quant aux contraceptifs... ils ne connaissent même pas le mot.

Votre réponse
Postez un commentaire