Le directeur du FBI Christopher Wray, le 15 janvier à Washington
 

Après avoir nommé Christopher Wray à la tête du FBI en juin 2017, Donald Trump pourrait l’entraîner à la démission en publiant une note confidentielle sur les agissements du bureau fédéral durant la campagne présidentielle de 2016.

Votre opinion

Postez un commentaire