Le maire de Nice Christian Estrosi lors des funérailles de l'historien Max Gallo à Paris le 21 juillet 2017
 

Après le veto opposé par la Cnil au test de l'application Reporty servant à appeler la police municipale en direct, le maire de Nice Christian Estrosi dénonce un manque de modernité et appelle à la création d'une nouvelle autorité européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire