Le beau-frère du roi d'Espagne, Inaki Urdangarin, arrive au tribunal de Palma de Majorque, le 23 février 2017
 

Le beau frère du roi d'Espagne, condamné à 6 ans de prison ferme, pourra rester en liberté si il verse une caution de 200.000 euros.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Cador
    Cador     

    Bof ! La famille royale les aidera, ils ont dû financer la caution aux frais du Peuple.

  • Cador
    Cador     

    Qu'ils fassent appel à Manuel Valls qui redressera le pays comme il l'a fait pour Nous. Zorro arrive !

Votre réponse
Postez un commentaire