× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le ministre des affaires étranngères russe, Serguei Lavrov, lors d'une session du Conseil de sécurité de l'ONU le 24 septembre 2014 à New York
 

La Russie devrait, sauf spectaculaire revirement, refuser de de condamner l'attaque chimique en Syrie sur Kahn Cheikhoun qui avait fait 89 morts.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire