Le matador espagnol El Juli le 13 juillet 2011 à Nîmes lors d'une corrida
 

Une enquête a été ouverte après l'envoi de lettres contenant des lames à plusieurs personnalités du monde de la corrida.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire