Mis à jour le
Ahmet Ogras, alors vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM) le 8 janvier 2016 à Paris
 

Le Conseil  français du culte musulman (CFCM) a appelé ce lundi à la plus grande fermeté après l'interpellation samedi soir de dix personnes liées à l'ultradroite, soupçonnées de vouloir attaquer des musulmans.

Votre opinion

Postez un commentaire