Les présidents du conseil exécutif corse, Gilles Simeoni (G), et de l'Assemblée corse, Jean-Guy Talamoni (D), à Paris, le 13 février 2018
 

Alors que l'ex-leader nationaliste Charles Pieri était placé en garde à vue mardi matin, les dirigeants nationalistes  Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni tenaient une réunion "constructive" avec Jacqueline Gourault. Une avancée  importante pour la Corse.

Votre opinion

Postez un commentaire