Mis à jour le
La désormais ex-président de Corée du Sud, le 29 novembre 2016, à Séoul
 

La Cour constitutionnelle sud-coréenne, plus haute instance judiciaire du pays, a unanimement validé la destitution de la désormais ex-présidente Park Geun-Hye.

Votre opinion

Postez un commentaire