× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) Jean-François Copé le 9 mai 2017 à Paris
 

Le candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre ne se fait guère d'illusions sur les chances de son parti d'emporter la majorité à l'Assemblée nationale lors des législatives. Et espère déjà une grande remise en cause de son parti.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Il faut reconnaître que Jean Marie Copé a été pratiquement le seul dire que si les LR étaient dans cet état c'est qu'ils l'avaient bien mérité. Beaucoup moins d'arrogance que certains.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Il faut reconnaître que Jean Marie Copé a été pratiquement le seul dire que si les LR étaient dans cet état c'est qu'ils l'avaient bien mérité.

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Un aveu qui tombe à pic avant les législatives.!!! Les électeurs savent à quoi s en tenir car ils ont du présenter des candidats avec le doigt sur la couture du pantalon. Ben ces gens là moi j en veux pas. Et vous????

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Ce qui revient a dire que voter LR "avant les travaux" n"a pas de sens, cela serait leur signer un chéque en blanc.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Ce qui revient a dire que voter LR "avant les travaux" n"a pas de sens, cela serait leur signer un chéque en blanc.

Votre réponse
Postez un commentaire