Business des mères porteuses au Cambodge: une Australienne condamnée à rester en prison

L'Australienne Tammy Davis-Charles (c) escortée par des policiers cambodgiens arrive à la cour d'appel de Phnom Penh, le 8 janvier 2018
 

Une Australienne, détenue au Cambodge depuis novembre 2016, et condamnée à 18 mois de prison pour avoir servi d'intermédiaire entre des couples occidentaux et des mères porteuses, à Phnom Penh, vient de perdre son procès en appel. 

Votre opinion

Postez un commentaire