Lula salue ses partisans depuis une fenêtre du siège syndicat des métallurgistes, le 5 avril 2018 à Sao Bernardo do Campo
 

Votre opinion

Postez un commentaire