Affaire Bygmalion: saisi par Sarkozy, le Conseil constitutionnel se prononcera le 17 mai

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le 20 avril 2018 à Bagnolet près de Paris
 

Les sages diront le 17 mai prochain si Nicolas Sarkozy peut-être jugé pour les dépassements financiers de sa campagne présidentielles de 2012, des faits pour lesquels il a déjà été sanctionné.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire