Alexandre Benalla (d) accompagne le candidat Emmanuel Macron lors d'un meeting au Mans en octobre 2016
 

La polémique se poursuit autour de l'affaire Benalla en dépit de l'annonce de son licenciement vendredi par l'Elysée. La presse critique le silence du gouvernement et réclame des explications.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire