Une salle d'audience du tribunal de Nanterre le 15 janvier 2018
 

Elle exploitait une adolescente malienne en la faisant travailler jusqu'à 18h par jour, sans repos ni rémunération. Une femme de 54 ans a été condamnée ce lundi à 18 mois de prison avec sursis et 60.000 euros de dommages et intérêts.

Votre opinion

Postez un commentaire