BFM DICI

Hautes-Alpes: le port du masque n'est plus obligatoire dans le département

Un nouvel arrêté est en cours de concertation pour le conserver dans les centres-villes de Briançon, Embrun et Gap, ainsi que sur l'ensemble des marchés et événements induisant des rassemblements.

Dans les Hautes-Alpes, le port du masque, c'est fini... Ou presque. Mercredi, avec la phase 2 du déconfinement de nombreuses restrictions ont été levées. Et la préfecture des Hautes-Alpes a décidé d'en assouplir une autre : le port du masque.

"Le port du masque sanitaire n'est plus obligatoire sur l'ensemble du département (hors établissement recevant du public, transports et dès que la distanciation physique est inférieure à un mètre)", précise dans un communiqué de presse la préfecture.

Un nouvel arrêté en cours

La préfecture des Hautes-Alpes précise toutefois qu'un "nouvel arrêté est en cours de concertation" pour le conserver dans les centres-villes de Briançon, Embrun, Gap. Avec cet arrêté, ce geste barrière resterait également imposé sur l'ensemble des marchés, lieux et événements induisant des rassemblements.

Au mois de mai, Martine Clavel, préfète des Hautes-Alpes, avait déjà confié vouloir un allégement du port du masque dès la nouvelle étape du déconfinement du 9 juin. Elle tenait à attendre "que les indicateurs se stabilisent à la baisse, avant de pouvoir donner le signal".

En-dehors des Hautes-Alpes, certaines villes et préfectures ont déjà franchi le pas. En Moselle, par exemple, le masque n'est plus obligatoire en extérieur dans les communes de moins de 2500 habitants.

Solenne Bertrand