BFM DICI

Gap : un restaurant épinglé pour service clandestin, une dizaine de personnes verbalisées

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

Selon nos informations, les policiers se sont rendus dans un établissement de la Zone Tokoro ce jeudi midi. Des clients, essentiellement des commerçants de Gap, étaient en train de déjeuner.

Le restaurant l’Establet à Gap a été contrôlé par les policiers ce jeudi, a appris BFM DICI. Vers midi, plusieurs fonctionnaires se sont rendus dans la Zone Tokoro et ont constaté la présence de clients attablés. Une dizaine de personnes, essentiellement des commerçants de la zone, ont été verbalisés d'une amande de 135 euros.

Le patron, Gaël Lafarge, a lui été conduit au commissariat. "Les policiers ont fait leur travail. Moi, je fais ça pour rendre service. Je fais des plats à emporter. Mes clients sont des habitués et ils se sont installés sur la terrasse. On verra bien ce que cela donne par la suite. Mais notre situation est très difficile".

Selon nos informations, le gérant de l’Establet devrait être convoqué devant la Justice. Son établissement est aussi menacé d’une fermeture administrative. Pour l’instant, le Parquet de Gap se refuse à tout commentaire. Pour rappel, les restaurants sont fermés en raison de la crise sanitaire depuis le 29 octobre dernier.

Valentin Doyen et Alicia Foricher