BFMTV

Bastia

L'ancien ministre de l'Intérieur et Premier ministre de François Hollande était l'invité de BFMTV-RMC ce mardi.

Tirs à Bastia: 1 mort et 6 blessés

Tirs à Bastia: 1 mort et 6 blessés

Un homme a tiré sur des passants vers 16h30, ce mercredi 30 janvier 2019, à Bastia, en Corse, avant de se retrancher dans l’immeuble où il vit. Le tireur, âgé d’une soixantaine d’années, a déjà été condamné pour homicide, selon une source policière. Le bilan provisoire fait état d’une personne tuée et six autres blessées, dont un policier. Les forces de l’ordre sont sur place pour tenter de neutraliser l’individu. - Plus de détails avec: Kristina Giorgi, correspondante à Bastia (Haute-Corse). Mélanie Vecchio, journaliste police-justice à BFMTV. Jean-Félix Acquaviva, député de Haute-Corse. Et Virginie, témoin des coups de feu. - BFM Story, du mercredi 30 janvier 2019, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV. À partir de 17h, Olivier Truchot prend les rênes de l’antenne pour faire place à l’analyse et aux débats autour des événements marquants de la journée. Chaque soir, "BFM STORY" reçoit des invités de tous horizons qui font l’actualité et qui interviennent à l’antenne pour l’expliquer. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Fusillade à Bastia: 1 mort et 6 blessés

Fusillade à Bastia: 1 mort et 6 blessés

Un homme a ouvert le feu dans les rues de Bastia cet après-midi du mercredi 30 janvier 2019. Le bilan est encore provisoire mais il est lourd, un mort et 6 blessés. L'assaillant s'est retranché dans un immeuble et l'assaut de la police est imminent. On en parle avec Michel Castellani, député de Haute-Corse. Et Mélanie Vecchio, journaliste police-justice à BFMTV. - BFM Story, du mercredi 30 janvier 2019, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV. À partir de 17h, Olivier Truchot prend les rênes de l’antenne pour faire place à l’analyse et aux débats autour des événements marquants de la journée. Chaque soir, "BFM STORY" reçoit des invités de tous horizons qui font l’actualité et qui interviennent à l’antenne pour l’expliquer. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

L’édito de Christophe Barbier: La colère des nationalistes corses

L’édito de Christophe Barbier: La colère des nationalistes corses

Le discours d’Emmanuel Macron en Corse a provoqué la colère des nationalistes. En effet, le président de la République s'est déclaré favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution française. En même temps, il a rejeté les principales revendications des nationalistes. Ces derniers ont dénoncé un discours "très en deçà des attentes et des enjeux". À quelles conséquences pourrait-on s'attendre ? - L’édito de Christophe Barbier, du jeudi 8 février 2018, sur BFMTV. Chaque matin, au cœur de Première Edition, Christophe Barbier révèle les coulisses du pouvoir dans sa chronique et donne ses bonnes et ses mauvaises notes aux acteurs de la vie politique. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Macron en Corse: Simeoni regrette un discours "très en-deçà des attentes et des enjeux"

Macron en Corse: Simeoni regrette un discours "très en-deçà des attentes et des enjeux"

Gilles Simeoni a réagi au discours tenu par Emmanuel Macron à Bastia, ce mercredi. Le président du conseil exécutif de Corse a fait part de sa déception et a dénoncé un discours "très en-deçà des attentes et des enjeux". En effet, le chef de l'État a rejeté la plupart des exigences formulées par les nationalistes, à l'exception de l'inscription de la spécificité du statut de la Corse dans la Constitution. Gilles Simeoni considère ainsi que c’est "une occasion manquée".

Emmanuel Macron en Corse: "Le bilinguisme, ce n'est pas la coofficialité"

Emmanuel Macron en Corse: "Le bilinguisme, ce n'est pas la coofficialité"

Emmanuel Macron s'est prononcé ce mercredi à Bastia contre la "coofficialité" de la langue corse. "Le bilinguisme, ce n'est pas la coofficialité", a déclaré le chef de l'État, prévenant qu'il n'accepterait "jamais de réserver à celui qui parle corse tel ou tel emploi". Le président de la République est en revanche favorable au bilinguisme et estime qu’il est indispensable que celui-ci soit "reconnu". Selon lui, il est une "ouverture" et un "enrichissement". 

Emmanuel Macron est "favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution"

Emmanuel Macron est "favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution"

Le président de la République a affirmé ce mercredi, lors de son discours à Bastia, avoir “entendu” chez les Corses “l’expression d’un besoin légitime de reconnaissance” de l’île par la République, et “la volonté d’un ancrage fort dans le texte constitutionnel”. “Pour toutes ces raisons, a-t-il poursuivi, je vous annonce solennellement aujourd’hui que je suis favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution”. Des dispositions dans ce sens devraient être proposées dans le projet constitutionnel qui sera soumis au Parlement au printemps.

Corse: "La mise en oeuvre d'un statut de résident n'est pas la bonne réponse", dit Macron

Corse: "La mise en oeuvre d'un statut de résident n'est pas la bonne réponse", dit Macron

Emmanuel Macron a abordé, lors de son discours très attendu à Bastia, la question du logement, qu’il a qualifié de “problème endémique” et d’”enjeu majeur”. Le président de la République a estimé que "la mise en oeuvre d'un statut de résident" en Corse, une exigence des élus nationalistes, n'était "pas la bonne réponse" aux problèmes immobiliers sur l'île." Aujourd'hui, quand les prix montent et que les terrains sont vendus, ce sont rarement des gens qui ne sont pas corses qui en bénéficient", a-t-il déclaré, avant de s’engager à "favoriser la construction de logements" et à "simplifier les règles d'urbanisme", face à des "contraintes parfois exorbitantes" liées à la spécificité géographique de l'île.

Bastia: une figure du grand banditisme tuée par balle à l’aéroport

Bastia: une figure du grand banditisme tuée par balle à l’aéroport

Un homme a été tué d'une balle dans la tête ce mardi en fin de matinée sur le parking de l'aéroport corse de Bastia-Poretta. Il s'agit de Tony le Boucher, une figure du grand banditisme corse. Deux autres personnes ont été blessées, dont une gravement. La police est à la recherche d’un véhicule de couleur sombre qui aurait pu servir au tueur. Le lieu reste accessible au public même si des agents de police procèdent encore à des prélèvements.