BFM Business

Pionnier de l'hybride, Toyota opère un virage stratégique dans l'électrique

Le constructeur japonais, pionnier de l’hybride, a dévoilé ce lundi un concept de petit SUV 100% électrique, prélude d’une gamme complète de véhicule zéro émission.

Des airs de petit RAV-4 et une motorisation 100% électrique. Ce lundi 19 avril, pour l’ouverture du salon automobile de Shanghai (Chine), Toyota a dévoilé le "bZ4X", un SUV compact 100% électrique.

Développé sur la toute nouvelle plateforme ultra modulable du groupe, adaptée à toutes les motorisations, ce concept peut se recharger grâce à l’énergie solaire, souligne Bloomberg. Dédié avant tout au marché européen, il sera fabriqué au Japon et en Chine. Bloomberg explique qu’il sera commercialisé à la mi-2022.

Ce SUV sera le premier modèle 100% électrique de Toyota, jusqu'alors pionnier de l'hybride
Ce SUV sera le premier modèle 100% électrique de Toyota, jusqu'alors pionnier de l'hybride © Toyota

Une gamme complète de véhicules électriques

Derrière le drôle de patronyme de ce modèle, Toyota opère un virage stratégique. La série "bZ" signifie ainsi "beyond Zero" et préfigure toute une gamme de véhicules électriques. "D'ici 2025, Toyota prévoit d'introduire 15 véhicules 100% électriques à batterie, dont 7 modèles bZ", précise le groupe japonais dans un communiqué.

C'était inéluctable, le pionnier de l'hybride a cédé au 100% électrique, face à des concurrents de plus en plus présents et l’interdiction progressive de la vente des véhicules à moteur thermique. Pourtant en décembre dernier, le président du constructeur, Akio Toyoda s'est insurgé contre les véhicules électriques. Pour lui, "ces véhicules sont surévalués et sources d'un battage médiatique excessif".

Le groupe a toujours considéré la voiture électrique trop chère pour le grand public, la batterie représentant 80% du prix du véhicule. Il reste d'ailleurs sur ses positions concernant l'entrée de gamme: sa nouvelle Aygo sera a priori proposée uniquement en thermique. Mais le groupe n'a pas vraiment le choix face à l'emballement actuel pour la voiture électrique.

Développée sur une plateforme modulaire, ce SUV sera commercialisé mi 2022.
Développée sur une plateforme modulaire, ce SUV sera commercialisé mi 2022. © Toyota
Toyota n'est pas derrière Volkswagen et d'autres en ce qui concerne le développement des véhicules électriques, il n'a tout simplement pas été aussi loquace que les autres sur ce sujet, précise Tatsuo Yoshida, analyste chez Bloomberg Intelligence. L'annonce ambitieuse de nouveaux modèles a été une surprise, mais Toyota a juste finalement révélé sur quoi il travaillait depuis un certain temps".

Tous les constructeurs réticents sont ainsi obligés de s'y mettre. Dernier en date, Ferrari qui prévoit la sortie de son premier véhicule électrique en 2025.

Par Julien Rizzo et Pauline Ducamp