BFM Auto

Voitures de collection: elles s’achètent aussi sur internet

Le salon Rétromobile dédié à la voiture ancienne se tient jusque dimanche à Paris. S’il réunit les clubs de passionnés, une nouvelle génération d’acheteurs passe elle par des sites spécialisés.

La voiture de collection est aussi un objet du XXIe siècle. A côté des ventes aux enchères classiques, via les salles de ventes, ou des achats entre particuliers sur Le Bon Coin ou des sites de voitures d’occasion, des sociétés d’enchères en ligne dédiées à la voiture ancienne se sont développées. Comme Catawiki.

Comme un Amazon de la voiture ancienne

Fondé en 2008, ce spécialiste des enchères en ligne dispose d’un département "Voitures de collection". "En 2019, nous avons mis aux enchères un peu plus de 10.000 voitures et 6500 motos, nous explique Federico Puccioni, directeur de la catégorie mobilités chez Catawiki. Le virage vers le digital a impacté de nombreux pans du commerce et cela arrive maintenant sur le marché de la voiture de collection. Ce marché a longtemps été fragmenté et dominé par quelques acteurs traditionnels".

Le site revendique plus de choix pour ses clients, en proposant notamment des véhicules venus de l’étranger, mais aussi plus de simplicité. "Nous proposons par exemple une période de rétraction de 15 jours, la même que celle qui s’applique dans le e-commerce, souligne Cyrille Coiffet, en charge de Catawiki pour la France. Dans une vente traditionnelle, une fois le marteau tombé, vous ne pouvez plus rien faire. Si elle ne vous convient finalement pas, vous pouvez la retourner".

Si les prix des véhicules vendus peuvent atteindre des sommets, 108.000 euros par exemple pour une Mercedes Coupé 220S, les prix moyens oscillent plutôt autour des 20.000 euros, avec une commission trois à quatre fois moins que celle payée par les acheteurs des maisons de ventes aux enchères classiques, revendiquent les fondateurs. Catawiki prend ainsi une commission de 7% sur une vente. Son concurrent sur la partie voiture de collection CarJaeger annonce des commissions allant de 3,5 et 6%.

Cette offre doit en effet s’adapter aux clients présents sur ces sites, des trentenaires ou quadragénaires qui achètent souvent leur première voiture de collection. "A partir de février, on va proposer de directement payer la voiture à son détenteur, explique à L’Express Vladimir Grudzinski, PDG de CarJaeger. L'acheteur, lui, pourra nous rembourser sous forme d'un crédit mensualisé, plutôt que de faire appel à sa banque". Les sites promettent aussi des vérifications, soit par des questionnaires très poussés aux vendeurs sur Catawiki, soit via une expertise physique chez Carjaeger.

Mercedes, Fiat, Volkswagen et Citroën

Parmi les meilleures ventes en 2019 sur Catawiki se trouve la Fiat 500 Lusso, la Mercedes 560L ou encore la Chevrolet Corvette C3 Coupé. En France, les acheteurs recherchent en premier des voitures des années 60.

"La France est le premier pays pour Catawiki côté acheteurs, nous avons donc une forte demande pour des voitures de marques françaises, poursuit Federico Puccioni. Nous augmentons notre base de vendeurs français pour répondre à cette forte demande".

Citroën, marque la plus collectionnée dans l’Hexagone, arrive 4e dans le top des marques les plus recherchées, derrière Mercedes, Fiat et Volkswagen. Une fois acheté sur Catawiki, le véhicule peut arriver chez son nouveau propriétaire en une quinzaine de jours. Mais il faut avoir en tête que la livraison doit être prise en charge par le client. Catawiki ne touche pas de commission sur cette partie, mais ne s'en occupe pas non plus. 

Conquérir une nouvelle clientèle fait aussi partie des préoccupations d’acteurs plus traditionnels. A Rétromobile depuis plusieurs années, une vente de voitures à moins de 25.000 euros est proposée sur le salon, qui se tient jusqu’au 9 février Porte de Versailles à Paris. De nombreuses youngtimers, ces voitures des années 90, font partie des lots.

  • Première étape selon les conseils de Catawiki: bien évaluer son budget, et s’y tenir. Ce qui suppose de prendre notamment en compte les frais et commissions, mais aussi le coût de la livraison de la voiture.
  • Il faut ensuite se documenter, d’abord sur l’histoire et les détails techniques du modèle recherché. Puis une fois le bon exemplaire dans le viseur, bien éplucher tous les détails donnés par le vendeur est indispensable. Un expert en maison de vente réalise en général ce travail, les différents sites de vente en ligne peuvent aussi proposer des conseils.
  • Enfin, il s’agit d’anticiper la paperasse (assurance, conditions de livraison) pour ne pas être pris de court.
Pauline Ducamp