BFM Business

L'Autopilot de Tesla fait mieux que Google et évite un accident

L'Autopilot de Tesla s'est illustré en évitant de justesse une collision contre un camion.

L'Autopilot de Tesla s'est illustré en évitant de justesse une collision contre un camion. - Tesla

La Model S réagit bien en cas de risque de collisions. C'est en tout cas ce que semble montrer une vidéo publiée lundi, filmée depuis la caméra embarquée sur le véhicule.

Avec l'Autopilot, Tesla se targue d'avoir le système de conduite autonome le plus avancé et le plus sensible du marché. De fait, la vidéo publiée lundi semble donner raison à la firme de Palo Alto. Sur ces images, le conducteur choisit de ne pas intervenir et de laisser la navigation automatique opérer, alors qu'un camion se déporte brusquement sur la file de droite où la Tesla Model S roulait.

Le véhicule choisit lui-même de se décaler et déborder sur la bande d'arrêt d'urgence. Une belle démonstration de force pour la marque, au moment où Tesla rencontre un succès retentissant avec sa future Model 3, qui dépasse déjà les 320.000 pré-commandes. Oubliés donc les soucis de changement de file inopinés rencontrés en 2015.

Tesla lance une campagne de rappels sur les Model S

Tout n'est pas rose pour autant chez Tesla. Si la marque excelle dans la conception de son logiciel de pilotage automatique, elle rencontre quelques soucis quant à la sécurité matérielle. L'entreprise dirigée par Elon Musk applique un strict principe de précaution avec ses véhicules. Tesla a ainsi rappelé 2.700 Model X, livrés avant le 26 mars aux Etats-Unis, pour effectuer des réparations sur les fixations de la troisième banquette.

Cette dernière présente des risques de basculement vers l'avant en cas d'accident. Une procédure tout de même moins importante que celle qui avait touché la Model S en novembre 2015: Tesla avait rapatrié 90.000 modèles pour pallier un problème de ceinture de sécurité défectueuse, détecté sur un seul et unique véhicule de la gamme. Le constructeur ne veut visiblement prendre aucun risque.

Un ascendant sur Google?

Toujours est-il que ce genre d'images renforce l'idée que Tesla a effectué d'énormes progrès dans le domaine du pilotage automatique. Alors que la Model S évite seule une collision, un SUV Lexus RX450h équipé du système de pilotage automatique Google, s'est rendu responsable d'un accident de la route, en février dernier. Un accrochage minime contre un bus (la Lexus roulait à 3 km/h et le bus à 25 km/h), mais qui fait tache.