BFM Auto

Il vous arrive de confondre accélérateur et frein? Toyota a peut-être la solution

Le constructeur japonais Toyota a développé une technologie permettant de détecter lorsqu'on appuie involontairement sur la pédale d'accélérateur... pour freiner. Une confusion qui serait encore à l'origine de nombreux accidents dans le monde.

C'est le genre d'erreur bête mais qui peut faire de gros dégâts: confondre pédale d'accélérateur et frein. Les exemples ne manquent pas: en 2017, c'était la principale explication au chaos semé par une grand-mère dans une station de lavage en Allemagne. Un accident qui a tout de même fait une blessée légère dans une des voitures percutées.

Pour empêcher ces accélérations involontaires, Toyota vient d'annoncer qu'il avait développé une nouvelle technologie. Après avoir étudié de nombreux cas de confusion de pédales, la voiture pourrait désormais détecter plus facilement un appui involontaire sur la pédale de droite, et empêcher le véhicule d'accélérer.

Réduire le nombre d'accidents

Dans un parking par exemple, à vitesse faible et avec un appui très fort sur la pédale d'accélérateur, la voiture déduirait que le conducteur souhaite a priori plutôt piler que d'accélérer en trombe. 

Une prédiction technologique qui pourrait donc éviter de belles frayeurs à certains conducteurs étourdis. Pour Toyota, elle permettrait de réduire le nombre d'accidents, en complément avec d'autres systèmes d'assistance.

On peut par exemple citer le freinage automatique d'urgence qui réagit lui à la présence d'un obstacle, comme un autre véhicule à l'arrêt ou un piéton, en activant les freins si le conducteur ne réagit pas. Un équipement désormais proposé sur une grande partie des véhicules récents.

Julien Bonnet